samedi - 18.août.2018


be natural - NIF B70101464
politique de confidentialité
Vous êtes dans: News

Les Ardoisières d'Angers c'est fini !

Les 153 salariés de l'entreprise ont été informés de la fermeture définitive de leur site à l'issue d'un CE. La direction justifie sa décision par l’épuisement du gisement de la mine de Trélazé.

 

05/12/2007 Un ouvrier découpe des blocs de schiste, après leur extraction dans les ardoisières d'Angers à Trélazé.

 

Depuis 1891, la Société des Ardoisières d’Angers extrait, produit et commercialise des ardoises naturelles, principalement utilisées pour la couverture des toits des monuments historiques ou d’habitations individuelles. Localisées à Trélazé, les Ardoisières d’Angers emploient 153 personnes.

La Société évoque dans un communiqué l’épuisement du gisement de la mine de Trélazé. Elle se dit confrontée depuis plusieurs années à une baisse de qualité de la pierre. Les Ardoisières se sont lancées au cours des dix dernières années dans la recherche d'une nouvelle source d'approvisionnement, sans toutefois y parvenir.

La situation financière de cette société s'est par ailleurs détériorée au cours des dernières années, avec une perte d'exploitation estimée à près de 4 millions d'euros, malgré un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros, sur les dix premiers mois de 2013.

Les dirigeants de l'entreprise s'engagent à proposer aux 153 salariés des mesures personnalisées notamment des reclassements dans d'autres établissements de son groupe en France.

 

Source: Pays de la Loire, par Willy Colin | Publié le 25/11/2013 

 

 

 

Partagez-le:
meneame digg delicious technorati google bookmarks yahoo blinklist twitter Facebook Facebook
haut de page

v02.15:0.02
GestionMax

Luis Galan